HISTOIRE DE LA BIJOUTERIE : LE POINCON DE MAITRE - LE POINCON DE GARANTIE

L’apparition du poinçon. Les poinçons de garantie sont instaurés dès le Moyen Âge, dans le but de prouver que l’objet, le bijou ou la parure, ainsi marqué est bien au titre légal et d’engager la responsabilité du Maître orfèvre en cas de fraude. C’est pour cette raison que le poinçon de Maître orfèvre apparait en premier. En France, depuis 1797, le poinçon de Maître est en forme de losange.

En bijouterie, en joaillerie et en orfèvrerie, le poinçon est un instrument qui sert à marquer les objets de platine, d’or et d’argent. On distingue le poinçon du fabricant et celui du titre insculpé par le bureau de garantie. Il existe aussi un poinçon pour les ouvrages provenant de l’étranger, un poinçon d’exportation, un poinçon dit de remarque pour les chaînes et un autre dit de recense que l’autorité publique faisait appliquer quand elle craignait quelque infidélité relative au titre et aux poinçons. Les lingots d’argent, d’or et de platine affinés sont marqués d’un poinçon particulier. Autrefois, existait aussi le poinçon des ouvrages de hasard. En juin 1313 une ordonnance de Philippe le Bel, astreint les orfèvres à poinçonner leurs ouvrages. En 1470, Louis XI les autorise à employer, seulement pour les reliquaires, de l’or et de l’argent à bas titre, en inscrivant dessus : Non venundetur, afin de certifier que ces objets ne sont pas destinés au commerce. Une ordonnance rendue par Louis XII à Blois (novembre 1506) enjoint de faire contremarquer leurs ouvrages par les maîtres-jurés, gardiens du contre-poinçon de la maison commune. Ce contre-poinçon devait être changé tous les ans, enregistré à la cour des monnaies et empreint sur la table de cuivre où l’on gravait les noms des maîtres en charge. La contrefaçon des poinçons est punie par notre Code Pénal (article 140).

 

Poinçon de Maître de la bijouterie Joaillerie Catherine-Philomène M. à Paris

Catherine Moreau Expert Gemmologue DiamantaireCatherine MOREAU

Diamantaire Gemmologue spécialiste en bijoux anciens

Bijouterie Joaillerie Catherine-Philomène M.
Achat
vente et expertise de bijoux

01 44 75 58 00