HISTOIRE DE LA BIJOUTERIE - LE CAMEE


Le camée est une sculpture réalisée sur une pierre. Les camées sont taillés dans des pierres plus ou moins tendres, les pierres fines, la calcédoine, l’agate, le corail et la nacre. Les camées sont montés en broches, bagues, pendants, boutons à coudre, ornements à porter sur une coiffe, fixés aux colliers ou réunis en parures.

Importante et volumineuse bague ancienne en or camée et diamants 812 Broche en or et camée 120 Pendentif en or camée et perles de culture 127


De nombreux camées furent taillés sur des pierres de plusieurs couches nécessitant une grande adresse de la part de l’artiste pour mettre à profit les différentes couleurs de la pierre. La glyptique a exécuté des merveilles en ce genre. Sur ces camées, les motifs sont généralement blancs sur un fond coloré brun qui met en valeur le sujet. D’autres sont taillés sur des pierres à trois ou quatre couches ce qui permet de donner à la barbe, aux cheveux, aux vêtements, des couleurs et des volumes agréablement variés.
Le camée coquille est sculpté dans certains coquillages marins dont les couches sont blanches et orangées. Le coquillage, plus tendre que la pierre dure, est plus facile à tailler et donc plus courant. Les camées coquille se distinguent des camées en pierres dures, par leur profil légèrement convexe révélant la forme du coquillage.
Il existe des camées aux motifs plutôt grossiers, appelés à tors, pierre de lave, montés sur du « pomponne » en broches ou en bracelets. Ils sont en réalité un calcaire compact à grains fins.

Les grecs et les romains prisent particulièrement les camées qui sont sculptés sur sardoine et onyx. Les camées ornent les meubles, les vases, les bracelets, les bagues, les ceintures et composent de somptueuses parures. Après la chute de l’Empire romain, le goût pour les pierres gravées s’estompe. Au Moyen-âge, les trésors des églises conservent et utilisent les précieuses pierres gravées antiques pour orner les croix, les reliquaires, les calices, les évangéliaires, sauvant ainsi un grand nombre de camées de la destruction. La glyptique revient en force à la Renaissance et fait l’objet de nombreuses collections. L’Empereur Napoléon Ier, grand amateur de camées et d’intailles, institue une école spécialisée pour promouvoir la gravure sur pierres fines. En fonction des époques et de la mode, les principales sculptures réalisées représentent des nus aux silhouettes drapées, des figures mythologiques, des scènes antiques, scènes de batailles, scènes religieuses, portraits d’empereurs et d’impératrices, de divinités, des thèmes animaliers et des natures mortes. Si les artistes graveurs contemporains sont peu connus, ils n’en sont pas moins talentueux, et réalisent pour les plus grands joailliers, des œuvres d’un suprême raffinement.

Acheter un camée ancien Broche en or camée nicolo et diamants 125

 

Catherine MOREAU
Diamantaire Gemmologue spécialiste en bijoux anciens

Bijouterie Joaillerie Catherine-Philomène M.

13 quai de la Tournelle
75005 PARIS
01 44 75 58 00

 

Consulter toute la documentation sur les bijoux

 

Lexique des termes utilisés en bijouterie, joaillerie, horlogerie et gemmologie

Les lettres affichées ci-dessous vous permettent d’accéder directement à la première lettre du mot que vous recherchez.

A B C D EF G HI JK L M NO PQ R S T UVWXYZ